Atelier

Voici les étapes de fabrication du papier dans mon atelier.

Préparation des fibres

Les papiers et les cartons sont déchirés en petits morceaux. Les tissus sont aussi réduits en petits morceaux puis trempés pendant plusieurs heures dans de l’eau. Les végétaux sont cuits dans de la potasse puis rincés. Ainsi j’obtiens des fibres prêtes à être triturées.

Trituration

La pile hollandaise permet de triturer les fibres préalablement préparées auxquelles on ajoute de l’eau. Un pile hollandaise est un cylindre denté très lourd qui tourne dans une cuve en forme d’anneau. Elle étire et sépare les fibres les unes des autres. Cette pile hollandaise permet de triturer 1 kg de fibres sèches. Elle va tourner entre 15 minutes et 3 heures pour arriver à une pâte à papier suffisamment fine pour faire des feuilles de papier. À la fin de cette étape, il est possible de rajouter des pigments ou des éléments à inclure à la pâte (par exemple des inclusions de végétaux).

Fabrication de la feuille à la forme

Dans une grande cuve d’eau, je verse un peu de pâte à papier. Après avoir mélangé le contenu de la cuve, je plonge une forme et la remonte horizontalement. Une forme est constituée de deux cadres dont le cadre inférieur a un tamis qui retiendra la pâte à papier en suspension dans l’eau de la cuve. La forme du cadre supérieur de la forme (la couverte) définit le format (la forme) de la feuille. Une fois la feuille déposée sur le tamis de la forme, celle-ci est couchée sur un feutre.

Pressage, séchage et lissage

Une pile alternant feutres et feuilles est constituée. Cette pile est pressée à l’aide d’une presse à percussion pour évacuer le plus gros de l’eau. Puis, les feutres avec leur feuille sont étendus pour sécher. Une fois sèches, les feuilles sont détachées de leur feutre. Les feuilles destinées à l’écriture sont pressées et lissées à la presse taille-douce (laminoir). Cette opération permet d’une part de resserrer les fibres, pour limiter l’«effet buvard» et d’autre part de rendre la surface du papier plus lisse et ainsi plus agréable à l’écriture.

Papeterie

Massicot, perforelieur, pinçon, ciseaux, pinceau, imprimante prennent le relais pour les travaux «au sec».

pile hollandaise

fabrication d'une feuille

séchage